07/12/2015

A l’embouchure du Minho

....
 
Je vous invite à me suivre au nord du Portugal, pour visiter le Minho.

 
Tout à l’extrême nord-ouest du Portugal, le fleuve Minho (lire mignou) du même nom que la région qu'il longe, fait sa recontre avec l’océan Atlantique près de la ville portugaise de Caminha.


Le Minho prend sa source en Espagne au nord de la Galice. Après la ville espagnole d'Ourense, le fleuve suit la direction vers le sud-ouest jusqu'à atteindre la frontière portugaise près de la ville de Melgaço.


Nord du Portugal, et le fleuve Minho qui marque la frontière

Long d’environ 300 kms, c’est un fleuve qui, pendant une grande partie de sa longueur, marque la frontière entre l’Espagne et le Portugal.
 
Ici tout près de son embouchure, on aperçoit sur la rive droite, le mont Santa Tecla, recouvert d'épasse végétation, déjà territoire espagnol.
 
 
De ce côté le Portugal, en face  la Galice une région autonome du pays voisin.


La route avance sous les pins odorants, en bordure du fleuve chargé d'une forte luminosité!

Nous avons avancé en direction à l’Atlantique tout proche, tout en regardant les jolis bateaux qui se balançaient dans l’eau calme de la baie.
La colline de droite, qui appartient au Portugal.

C’était à se demander où se ferait la rencontre des eaux du fleuve avec celles de l’océan, car une barrière de dunes blanches nous barrait la vue!
En fait la route nous conduit au large de la bordure maritime, pour nous retrouver au-devant de magnifiques dunes de sable blanc, sauvages et desertes, ou presque.


Et là nous voyions clairement les eaux bleues du Minho qui glissaient calmement vers l’océan en formant un canal étroit entre le mont Santa Tecla et la dune du Portugal, recouverte de de végétation basse qui fixe le sable poussé par le vent.


Après avoir laissé ce coin magique, nous avons encore eu l’opportunité de continuer sur la route qui se directionne vers le nord, tout en prenant quelques photos du rivage du fleuve Minho un peu plus en amont.




...





06/11/2015

Quelques photos de Lisbonne



La capitale du Portugal est particulièrement photogénique lorsque les  rayons du soleil se déversent sur ses toits rouges et sur les eaux argentées du Tage.
Lorsque l’on se promène dans les rues de la capitale du Portugal, ou lorsque l’on remonte les ruelles qui nous conduisent jusqu’aux sommet des sept collines, on fait son plein des découvertes.

Cela peut être un beau portail du style manuélin, une place aux airs de village, une avenue qui se précipite vers le fleuve
Les façades recouvertes d’azulejos sont chose courante à Lisbonne, comme d’ailleurs dans tout le pays. Et l’imagination suit son cours pour qu’elles diffèrent les unes des autres.

Et puis on se retrouve à Belém, le quartier ouest de Lisbonne, pour se promener dans les jardins qui longent le fleuve où on fait une rencontre avec un petit pavillon thaïlandais qui est venu embellir le local. 

Belém est une zone de Lisbonne qui au cours des siècles s’est garnie d’un grand nombre de monuments.


 
Il est fortement conseillé de rentrer dans les églises de Lisbonne, les unes plus belles que les autres.

On aura encore le temps de suivre la Route des Indes sur une grande mosaïque, et d’aller vers les avenues du Parc des Nations qui est le quartier oriental de Lisbonne.
Les panneaux d’azulejos du metro de Lisbonne sont également une belle représentation des arts décoratifs de cette jolie ville!

17/10/2015

Les couleurs de Vilamoura

.
Vilamoura, grand domaine touristique de l’Algarve, se trouve au coeur de cette région du sud du Portugal.


Devenue une station balnéaire très connue, la ville se prolonge sur un paysage plutôt plat, parcouru par une rivière qui trouve son chemin entre la marina et la longue plage au sable doré.

Les bougainvilliers sont stratégiques pour cacher ou découvrir à peine, les piscines et les constructions de première approche.


Ex-libris de la ville de Vilamoura, c’est son port de plaisance, une marina qui voit débarquer des visiteurs du monde entier. C’est un lieu bordé de promenades et d’une grande quantité de comerces, boutiques, bars et restaurants où chacun trouve plat à son goût!



Puis les couleurs dominantes continuent dans les tons de bleu avec les bras de mer qui s’engouffrent dans l’enclos maritime pour supporter les bateaux.

Nous arriverons aux teintes pastel des constructions qui bordent la marina et les rues des alentours. Le soir venu elles deviennent plus sombres mais très animées par l’ambiance des lieux, avec musique dans les bars et restaurants.


Les couleurs pastel se retrouvent aussi sur les tables des restaurants qui entourent la marina; plusieurs ont une terrasse au dessus de l'eau, avec vue sur les jolis yachts.

Promenades agréables dans les rues avoisinantes où on trouve des coins agrémentés de jardins, avec fleurs et arbres dont les couleurs ressortent sur le blanc des façades.


La pompe du ruisseau doit être en arrêt, peut-être pour économiser l’eau si précieuse après de longs mois d’été; car habituellement il y avait de l’eau qui passait sous ce petit pont!


À Vilamoura les promeneurs peuvent utiliser les vélos de location pour parcourir les petits sentiers et les pistes cyclables de ce complexe touristique qui dans son ensemble est parait-il un des plus grands d’Europe. ICI un site en français, avec beaucoup d'information sur les services disponibles. 
 

Jolie vidéo! merci à son auteur pour le partage!
..