31/01/2015

Azulejos a Sao Vicente de Fora

 
 
C’est ce complexe religieux formé par l’église et monastère que l’on appelle le Monastère Saint-Vicent de Fora (Igreja de São Vicente de Fora), quelque chose comme “hors les murs” car tout au début de sa construction au XIIe siècle, la première église était située en dehors de murailles de Lisbonne.


Comme on peut le voir, l’ensemble du monument occupe une des collines de la capitale du Portugal, et a subi des transformations au long des siècles.


On prendra la direction du quartier d’Alfama et on se trouve devant la façade blanche et imposante. Le monument porte le nom de Saint Vicent qui est le saint patron de Lisbonne.


L’église présente un rétable à baldaquin, un orgue majestueux, et on peut admirer plusieurs chapelles et retables latéraux avec des oeuvres d’art qui décorent l’intérieur de cette église de Lisbonne.


En sortant, à ne pas manquer l’entrée du pátio (sur la droite de la 4e photo) qui donne accès au monastère.
Car le monastère de Saint-Vincent de Fora est un local de visite obligatoire de la capitale du Portugal.
L’entrée est payante comme dans la plupart des monuments, mais on a le plaisir de la contemplation à mesure que l’on parcourt des escaliers et de les longs couloirs bordés de fresques d’azulejos.


Une grande quantité de scènes historiques ou champêtres, ou de la vie religieuse du monastère, sont représentées par les azulejos bleu-blanc le long des parcours, comme un livre qu’on pourrait lire en prenant son temps.

Puis les fameux panneaux d’azulejos inspirés des fables de la Fontaine se présentent au détour des couloirs pour surprendre les visiteurs.
Les cloîtres eux aussi sont décorées de bordures d’azulejos qui adoucissent la rigueur de la pierre, dans une atmosphère de grande paix et tranquilité.


Dans la crypte reposent les membres de la famille royale de Bragança, avec les tombeaux du roi Carlos 1er, de sa femme Amélie princesse de France et de leurs fils.
La sacristie
La sacristie, aux motifs de marbre emboutis, est elle aussi une une oeuvre d’art.


En montant au dernier étage et sa terrace, on admire les deux tours majestueuses, et les vues très belles qui se prolongent sur plusieurs quartiers de Lisbonne et sur le Tage.

 

4 commentaires:

  1. Aquelas preciosidades nas quais Portugal é forte e que tantas vezes nos passam despercebidas.
    Boa semana

    RépondreSupprimer
  2. Claro Pedro, o país é forte em artes decorativas!
    abraço
    Angela

    RépondreSupprimer

  3. Olá! Passei para uma visitinha.
    Amo Portugal: a arquitetura, a azulejaria, a música, a culinária, as paisagens!...
    Meu sonho é conhecê-lo um dia.
    Suas fotografias são maravilhosas e realçam cada detalhe... parabéns!

    Bom domingo! Bom semana, amiga!
    Beijinhos.
    ⋰˚هჱ

    RépondreSupprimer
  4. B E L Í S S I M O !
    ~~~~~~~~~~~~~

    RépondreSupprimer